Zitouni Mustapha 

L’organisation des Jeux Méditerranéens 2021, que va abriter  Oran et pour lesquels elle se prépare, a de multiples  objectifs et ne se limitent évidemment pas, au seul aspect sportif.

Certes, à l’échelle nationale, Oran a incontestablement, acquis son statut de pôle économique de par la diversité des activités et des infrastructures qu’elle déploie à travers son territoire.

Oran, est une ville, où il fait bon vivre et elle offre cet avantage d’allier travail et détente, les lieux à visiter ne manquent pas, pour les amoureux de la mer, ou de la montagne comme pour les férus d’histoire et de civilisation, Oran offre cette concentration de monuments historiques des époques lointaines et toute cette richesse fait partie des objectifs des futurs Jeux internationaux qui vont rassembler plus de 25 pays du bassin méditerranéens de plusieurs continents. La carte touristique comme objectif important à ces Jeux, comment permettre aux nombreux invités attendus pour les JM 2021, de transmettre la bonne carte postale de la ville d’Oran de sa wilaya et par-delà de tout le pays avec ce qu’il peut offrir d’authentique et de spécifique.

Un grand test nature nous attend et nul ne doit le rater, d’où l’appel de toute une société à ceux en charge de la préparation à l’organisation de ces joutes sportives internationales. Ce n’est pas un petit tournoi que l’on organise et la société oranaise dans son entier, est parfaitement consciente de l’enjeu qui nous attend tous, celui d’apporter à la ville d’Oran et à tout le pays, cette opportunité d’offrir à nos invités, la plus belle image d’Oran et de ses richesses.

L’appel est donc lancé pour dire que tout le monde est concerné, autorités comme société civile, jeune et moins jeunes pour faire ces Jeux, ce tremplin permettant le déclic qu’on attend tous, celui de voir réellement la ville d’Oran, dans son statut de véritable métropole rayonnant sur le bassin méditerranéen et cela est possible, car les cartes sont entre nos mains et à nous de décider de la destinée que l’on veut pour El Bahia Wahran.