B. Belhadri

Selon M. Saïdi, directeur de la Chambre de l’Artisanat, de la wilaya d’Aïn Témouchent, s’exprimant sur les ondes de la Radio locale :«la célébration de la journée nationale de l’artisanat du 09 novembre revêt un cachet particulier, cette année de nombreux partenaires et artisans sont attendus pour fêter cette rencontre,» d’après les directives du Directeur Général de l’Artisanat au ministère du Tourisme, de l’Artisanat et Petits Métiers: «C’est une opportunité pour faire connaître les grandes et diverses potentialités que recèle cette activité traditionnelle qui contribue à la création de postes d’emploi durables et à la réalisation du développement économique.» Dans sa déclaration, M. Saïd a mis en exergue le rôle important du secteur de l’Artisanat, dans la préservation de la stabilité sociale à travers l’absorption du chômage, l’amélioration du niveau de vie des citoyens et la garantie de différents services. Aussi, la journée nationale de l’artisanat : «vise à promouvoir les métiers du terroir, une richesse qui garantit une vie décente pour les petits métiers et contribue parfaitement au développement durable,» selon l’expression du Directeur Général de l’Artisanat déclarée l’an dernier, à la veille de la célébration de cette journée. M. Saïdi avait par ailleurs, invité les 4.700 artisans de la wilaya d’Aïn Témouchent à se conformer à la règlementation en vigueur, régissant cette activité, des lois leur permettant de bénéficier de tous les avantages et facilités prévus par la loi des finance 2018. Un bon artisan est celui qui s’acquitte humblement de ses impôts auprès de l’administration du fisc et qui contracte des polices d’assurance pour ses travailleurs et pour lui-même. En sus, un appel pressant a été adressé aux artisans qui travaillent dans « le noir», pour les inciter à s’inscrire, afin de bénéficier de la carte d’artisan qui ouvre beaucoup de droits et d’avantages fiscaux, parafiscaux et sociaux.