M.A.S.

La paisible commune de l’arrière-pays mostaganémois, en l’occurrence Mesra a été dernièrement secouée par un horrible homicide qui aurait eu lieu à la cité des 70 logements, vendredi dernier d’après des sources médiatiques.
Une jeune femme, âgée de 30 ans, aurait été sauvagement assassinée par son époux, un homme âgé d’une quarantaine d’années au domicile conjugal. Le principal suspect, son mari, s’est rendu aux services de la Sûreté de la daïra de Mesra dans la matinée de samedi et a été présenté hier dimanche 21 octobre 2018 devant le procureur de la République près le tribunal de Aïn Tédelès. Une enquête avait été ouverte par les services de la police de Mesra pour déterminer les circonstances de ce drame familial. Il est à noter que jusqu’à présent aucun communiqué officiel de la Cellule de Communication de la Sûreté de la wilaya de Mostaganem pour des raisons que l’on ignore encore.