Redouane Boualia
Il ya quelques minutes les éléments de la police judiciaires ont encerclé un garage à bateaux sis dans la localité Ain El Turck, plus précisément à la rue des villa. Les policiers ont été alertés par le voisinage suite à des cris de disputes émanant d’un garage à bateaux. Les policiers ont découvert des jeunes harragas se disputant avec leur passeur qui voulait un peu plus d’argent avant de prendre la mer. Les candidats à l’émigration clandestine qui lui ont déjà donné tout ce qu’ils procédaient ont usé d’armes blanches pour le convaincre à se résigner à les emmener outre mer. L’intervention des policiers est venue à point nommé pour éviter

Le drame. 17 harragas et leur passeur, connu sur la place d’Ain El Turck ont été appréhendés. Leur embarcation d’une longueur de 4 mètres et un moteur d’une capacité de 30 chevaux ont été saisis. Parmi les 17 harragas on note des repris de justice du quartier de Sid El Houari.