«Développer une culture accueillante et professionnaliser le tourisme»

Ludovic Piniello directeur de l’ESHRA d’Oran se confie à «Cap Ouest »

1654

Belmadani Hamza
L’école Supérieure d’Hôtellerie et de Restauration d’Alger (ESHRA) certifiée par l’Ecole Hôtelière de Lausanne (EHL) en décembre 2017 entamera les formations dans son école d’enseignement technique à Oran dans les semaines à venir. Ludovic Piniello directeur de l’Ecole d’Hôtellerie d’Oran (Eshra Oran) revient dans cet entretien sur les missions de cette structure réalisée, non loin de l’hôtel le Méridien et qui a pour objectif de participer au développement touristique et économique en Algérie, ainsi qu’en Afrique du Nord
Cap Ouest : parlez-nous de cette nouvelle école qui est la première du genre dans l’Ouest algérien ?
Ludovic Piniello : l’Ecole hôtelière d’Oran est une institution qui vise à développer une culture accueillante du tourisme, professionnaliser les techniques pratiquées et proposer une formation de technicien de haut niveau, unique dans le domaine, à l’écoute et au service des besoins des professionnels de l’industrie, l’objectif est de faire progresser
les compétences professionnelles et humaines au service des
clients.
C.O : quellessont les missions de cet établissement ?
L.P : notre mission est de faire éclore les futurs talents de l’hôtellerie et de la restauration par la maîtrise des techniques, cet école offre la possibilité aux jeunes de faire carrière d’évoluer et d’avancer rapidement, c’est un véritable mini laboratoire hôtelier.
C.O : Que propose l’ESHRA comme spécialités ?
L.P : nous formons des techniciens supérieurs en arts culinaires, restauration et hébergement pour des formations d’une durée de deux ans, avec des stages pratiques pour
offrir à nos stagiaires la possibilité d’apprendre sur le terrain. Et pour offrir les meilleurs conditions de formation nous avons 03 points de restaurations, 44 chambres, une infrastructure d’un hôtel classique, nous donneront également des portions théoriques avec des cours en culture touristique, entreprenariat et relation avec les clients.
Nous viserons à l’avenir d’offrir une formation à la carte pour les entreprises et les hôtels.
C.O : A quand le début des formations?
L.P : Une première promotion d’une trentaine d’étudiants va entamer la formation au courant d’octobre, l’école a une capacité qui peut atteindre 120 stagiaires par semestre, le marché hôtelier à Oran est très avancé, nous voulons que cet école soit une prévalue pour se fondre dans cette industrie, et être une référence en matière de formation, ainsi que de viser l’excellence sous le slogan, rigueur en faisant un travail
parfait, engagement en allant à 100% en se donnant les moyens pour réussir, ainsi que la régularité en assurant les formations tout au long de l’année.