Selon la Direction de l’Education, pas moins de 34 enseignants de langue tamazigh ont été recrutés, durant la rentrée scolaire 2018-2019. La même source d’information a tenu à préciser que les instituteurs ont été installés dans leur fonction et ont commencé à en enseigner. Avant-hier, la ministre Benghebrit a aussi signalé que l’enseignement de la langue tamazigh est obligatoire et n’est pas du ressort des parents d’élèves à vouloir ou non l’enseigner à leurs enfants. Aussi elle a infirmé la rumeur que cela doit faire l’objet d’une demande de la part des parents d’élèves.
Au début, il s’agit d’un choix qui a été opéré par la Direction de l’Education de la wilaya d’Aïn Témouchent en vue de désigner les écoles et le nombre de professeurs de langue tamazigh par établissement et par école.

Boualem Belhadri