Malgré le dispositif de prévention et de lutte contre les incendies, notamment les dispositifs de proximité près des forêts, mis en place par les services de la Protection civile, relevant de la wilaya d’Oran, plus de 221 incendies ont été enregistrés depuis le début de la saison estivale, selon un bilan rendu public par les services concernés.
Cependant, ces incendies ont touché une trentaine d’hectares, dont une quinzaine de maquis, une douzaine d’hectares entre récoltes et arbres fruitiers et enfin, environ 06 ha de broussailles. Parmi les principales causes des sinistres, les jeux d’enfants, les mégots de cigarettes, la malveillance. L’inconscience, la négligence et l’incivisme de certaines personnes qui continuent à bafouer ces règles sont également à l’origine de ces feux de forêt, comme c’est le cas de l’incendie qui s’est déclaré la semaine précédente au niveau de la forêt de Sidi Ghalem, relevant de la commune de Tafraoui.
Alors la prudence est de mise.
Notons enfin, que tous les moyens tant sur le plan humain que matériel, ont été mis en place par les services concernés, dans le but de la prévention et de la lutte contre ce fléau et cela, en étroite collaboration avec la Direction de la Conservation des Forêts d’Oran, la PC et d’autres services de wilaya.