Une nouvelle fois la Direction des Transports de la wilaya d’Oran, est interpellée par des usagers du transport en commun sur le comportement des chauffeurs et leurs receveurs, cette fois-ci c’est le changement d’itinéraire qui est mis en cause, des citoyens ont mis sur le réseau social devenu par la force des choses, le moyen pour mettre devant leurs responsabilités, les directeurs des différents secteurs, cette fois-ci, c’est le transport qui est il faut le signaler, une véritable gangrène à Oran.
Plaque d’immatriculation, numéro du bus de la ligne «37» en plus d’une description end détail de l’infraction commise par le transporteur au détriment des usagers.
Que s’est-il passé ce mardi matin au niveau cinéma Rex ?
Selon les usagers de cette ligne 37, un peu plus haut que la place Valéro, le chauffeur de cette ligne, voyant que la circulation était dense, n’a pas trouvé mieux que de faire demi-tour au niveau du cinéma Rex, en intimant l’ordre à l’ensemble des passagers de descendre, et ce, pour lui permettre de revenir sur son itinéraire, alors que les courses étaient déjà payées par les usagers. Ceci est loin d’être une nouveauté comme rapporté à maintes reprises dans nos précédentes parutions.
Le changement d’itinéraires tels consignés dans le cahier de charge, est devenu une pratique courante par les chauffeurs de bus et gare à celui qui ose se plaindre. A ces pratiques, il faut rajouter la conduite dangereuse, créant de véritables rallyes entre les conducteurs de ces bus, pour passer les uns avant les autres, et rafler les clients sur leur passage. L’un des problèmes qui perturbent la fluidité de la circulation routière est sans conteste, les bus et leur conduite sans respect des normes du code de la route qui n’a plus cours sur nos routes.
Comme signalé à maintes reprises, l’état de ces bus, de véritable épaves roulantes, vitres cassées, remplacées par du plastique, ou du carton, la saleté des véhicules à l’extérieur comme à l’intérieur, les tenues vestimentaires des chauffeurs et leurs receveurs, le plus souvent en bermuda, casquette et claquettes, en plus de la consommation de tabac au vu et au sus des usagers et peu importe leurs réactions.
Les usagers ont pris la peine cette fois-ci de prendre des photos de la plaques d’immatriculation et du numéro du bus, pour interpeller directement le responsable concerné, le directeur des Transports de la wilaya, en l’occurrence.