Le ministre de l’Energie Mustapha Guitouni était hier, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tlemcen.
Au salon d’honneur de l’aéroport international « Messali Hadj » de Zenata, le ministre a pris connaissance, à travers une fiche technique présentée sur data show, du projet d’extension du gazoduc GPDF au niveau de la commune El Aricha, dans la daïra de Sebdou. Avant de procéder dans ce sillage, à la pose de la première pierre du lancement de la construction du gazoduc El Aricha-Beni-Saf.
A ce titre, Sonatrach vient de signer 05 contrats avec des entreprises nationales publiques et privées, pour un montant total de 36 milliards de dinars. Par ailleurs, au titre du programme d’énergies renouvelables, une superficie totale de 40 hectares a été dégagée, en 2014, au lieu-dit Regab, dans la commune d’El-Aricha- (daïra de Sebdou), pour la réalisation du projet d’une centrale solaire photovoltaïque. Cette superficie comprend 10 hectares pour la construction de la centrale et 30 hectares pour le champ solaire. Cette centrale à énergie solaire, première du genre dans l’Ouest algérien, d’une capacité de 10 à 20 M.VA (million voltampères), injectera de l’énergie dans le réseau national d’électricité. « Son apport en électricité permettra de sécuriser l’alimentation de la ville de Sebdou et aussi El Aricha, Bouihi, El Gor, Sidi-Djillali et Aïn-Fatah.37 % de la capacité installée d’ici 2030 et 27 % de la production d’électricité destinée à la consommation nationale, seront d’origine renouvelable, souligne-t-on auprès de la Direction de l’Energie. Mustapha Guitouni s’est enquis par la suite des conditions de la phase de soudage de la ligne en question, puis suivra la présentation de la direction du gazoduc transcontinental Pedro Durant Farell(GPDF de la Sonatrach, dont 02 sites d’implantation, proches de la frontière marocaine, au sud de Tlemcen, sont sécurisés par Cegelec, un groupe international de services technologiques aux entreprises et aux collectivités.

La stratégie d’avenir en marche

La délégation ministérielle a pris connaissance de la stratégie dite SH 2030. A ce sujet, le PDG Abdelmoumen Ould Kaddour, a prononcé à cette occasion, une allocution devant les membres de la délégation. Il convient d’indiquer que dans sa stratégie 2020/2030, la Sonatrach consacre des marchés de l’ordre de 15 à 20 milliards de dollars au profit des entreprises nationales publiques et privées, qui sont appelées à saisir cette opportunité, avant que ces marchés ne soient remportés par des entreprises étrangères.
Dans sa stratégie SH2030, Sonatrach vise à réaliser un taux d’intégration national toutes filiales confondues de 55%.
Pour Ould Kaddour, les entreprises locales doivent : « changer leur façon de faire, leur organisation, se mettre à jour,» pour qu’elles puissent répondre aux besoins de Sonatrach. Il a ajouté que la fabrication et l’ingénierie sont les créneaux les plus importants à développer, le PDG de Sontarach Abdelmoumen Ould Kaddour, lors d’un point de presse tenu, en marge de l’ouverture des journées d’informations sur les opportunités d’investissements au profit des entreprises nationales.Dans l’après-midi, le programme a été ponctué par 03 inaugurations de DP gaz au titre de l’extension Aïn Ghoraba et Bouhassoun- commune de Aïn Ghoraba, Ferouana et Ahfir (commune de Terny) et Cherea et Teleft -commune de Sebra à la faveur desquelles sont respectivement raccordés au réseau de distribution de gaz de ville 799 foyers, 253 foyers et 258 foyers, soit au total 1.310 familles qui bénéficient de cette énergie moderne. En marge de la visite, le PGD de la Sonatrach Abdelmoumen, Ould Kaddour a présidé une cérémonie de signature de la convention Naftal (sponsoring) avec le club du WAT représenté par son président Nasreddine Soulimane.