Coup de lifting à 06 infrastructures sportives

En prévision des Jeux Méditerranéens d’Oran-2021

249

En course contre la montre, afin d’être prêts le jour « J », les responsables du ministère de la Jeunesse et des Sports, ceux du Comité Olympique, ainsi que de la wilaya d’Oran mettent les bouchées doubles.
Des travaux tous azimuts, nécessitant un suivi rigoureux et surtout un budget financier conséquent, pour justement offrir une seconde jeunesse aux infrastructures sportives d’Oran, considérées comme des bijoux à dépoussiérer, pour cela, une enveloppe financière de l’ordre de 1,94 milliard de dinars est réservée pour la réhabilitation de pas moins de 06 infrastructures sportives à Oran, en prévision des Jeux Méditerranéens qu’abritera cette ville en 2021, a-t-on appris de la Direction locale de la Jeunesse et des Sports (DJS).
Les sites sportifs concernés par cette vaste opération de réhabilitation et rénovation sont respectivement l’Institut National de Formation Supérieure des Cadres de la Jeunesse et des Sports d’Aïn El Turck, du champ de tir à Bir El Djir, du complexe équestre d’Es-Sénia, du Palais des Sports « HammouBoutlélis », de la piscine olympique du jardin public à M’dina J’dida et du complexe de tennis à Hai Es-Salam, a précisé la même source.
Ces infrastructures concernées devraient être livrées en fin 2019 ou au plus tard, lors du premier trimestre de l’année 2020, a-t-on indiqué.
Outre ces sites, Oran va bénéficier d’un nouveau complexe sportif, dont les travaux sont toujours en cours. Il est composé entre autres d’un stade football de 40.000 places, d’un stade d’athlétisme de 6.000 places, d’une salle omnisports de 6.000 places également et un complexe nautique composé de 04 bassins.
Des travaux de réalisation d’un village méditerranéen, d’une capacité d’accueil avoisinant les 5.000 lits se poursuivent aussi dans la commune de Bir El Djir, rappelle-t-on.
L’Algérie accueillera en 2021 les 19èmes Jeux Méditerranéens pour la deuxième fois de son histoire, après avoir abrité, à Alger, l’édition de 1975, rappelle-t-on.

Chérifi met la pression sur les Chinois

En visite de terrain hier au chantier, le wali d’Oran, Mouloud Cherifi a ordonné l’accélération de la cadence de la réalisation du complexe sportif et du village méditerranéen dans la commune de Bir El Djir- (est d’Oran), en prévision des Jeux Méditerranéens prévus dans la Capitale de l’Ouest algérien en 2021.
De nouvelles instructions dans ce sens ont été données à l’entreprise chinoise chargée des travaux de réalisation du stade olympique,ainsi qu’aux services concernés,lors d’une réunion qu’a présidée le chef de l’Exécutif d’Oran et ayant regroupé les directeurs exécutifs des départements concernés, les directeurs d’entreprises chargées de la réalisation et les responsables des bureaux d’études.
M. Cherifi a instruit les présents de la nécessité de « lever toutes les contraintes d’une manière périodique », tout en sommant la commission technique installée à cet effet, de « suivre en permanence l’évolution des 02 projets ».
Dans la perspective des Jeux Méditerranéens que va abriter Oran en 2021, El Bahia s’apprête à inaugurer prochainement un complexe sportif d’envergure comportant un stade de football de 40.000 places, un stade d’athlétisme de 4.500 places, une salle omnisports de 6.000 places, ainsi que d’un complexe nautique.
Les travaux réalisés au niveau du stade de football touchent à leur fin, étant donné que la réception de cette enceinte est programmée pour la fin de cette année 2018, tout comme le stade d’athlétisme, tandis que les travaux concernant la deuxième tranche du complexe ont été lancés il y a près de trois mois.
Quant au village méditerranéen d’une capacité de 4.500 lits, disposant aussi d’autres équipements et édifices, il connaît un taux d’avancement « appréciable », selon les responsables concernés.
L’Algérie accueillera la prochaine édition des Jeux Méditerranéens pour la deuxième fois de son histoire, et ce, après avoir organisé celle de 1975 à Alger, rappelle-t-on.

Oran est presque prête

Le ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab avait affirmé à Alger que le taux de préparation des Jeux Méditerranéens 2021 à Oran est très appréciable, il a affirmé dans ce cadre que ce taux a atteint 80%.
«Nous avons une très grande avance, et suffisamment de temps pour être prêts le jour J,» dira le ministre. Notons que plusieurs projets liés aux Jeux Méditerranéens 2021 sont en cours, notamment le complexe sportif de Belgaid, dont les travaux de la 2ème tranche composés de la salle omnisport et le centre nautique ont été entamés récemment. A cela s’ajoute le village méditerranéen, où les travaux se poursuivent pour permettre la réception du projet en 2020.
Les préparatifs visent également à aménager d’autres structures pour accueillir différentes activités sportives, dont le centre équestre Es-Sénia, Palais des Sports, le wali d’Oran Mouloud Cherifi a fait des préparatifs des Jeux Méditerranéens 2021 l’un des principaux points de son plan de travail. Plusieurs visites ont été effectuées au stade de Belgaid et au village méditerranéen.
Le wali a insisté également sur l’importance de la formation des ressources humaines, notamment les bénévoles pour être prêts à ce rendez-vous important pour la Capitale de l’Ouest et l’Algérie.

Par : J.M.