Un suicide par pendaison a mis en émoi ce mardi le village de Chelaïda, dépendant administrativement de la commune de Chetouane. Un ex-élu(RND) de l’APC, entrepreneur de son état, âgé de 57 ans, a mis fin à ses jours en se pendant avec une corde.
La victime a été découverte morte, gisant au pied d’un arbre dans un jardin.
Le suicidaire habitait dans le village d’Ouzidane(Chetouane), où il aurait tenté de se suicider chez lui la première fois. On ignore le mobile réel de cet acte désespéré ; certains lient ce drame à des problèmes financiers(créances).
En tout état de cause, une enquête judiciaire a été ouverte par la Brigade de Gendarmerie de Chetouane pour déterminer les causes et les circonstances du suicide.
Au niveau de la cité Chahid Bouanani Hocine, dans la commune de Sebdou, une jeune fille, la vingtaine, a égorgé son petit frère âgé de 07ans alors qu’un autre, âgé de 14 ans qui était en compagnie du premier a échappé miraculeusement à la mort. Malgré ses blessures, ce dernier a appelé au secours; ses cris ont alerté les voisins qui l’ont évacué vers l’hôpital de Sebdou, où ses jours ne sont pas en danger.La meurtrière qui est stagiaire à l’école paramédicale de Bel Horizon(Tlemcen) souffrirait de problèmes psychiatriques. Seule l’enquête de la Gendarmerie de Sebdou sera à même de connaitre les tenants et les aboutissants de cette affaire macabre.
Un conflit familial a dégénéré en drame à Sebaâ Chioukh(Remchi), où un ex-garde communal a tiré sur son beau-frère, un cinquantenaire, avec un fusil de chasse le tuant sur le coup, ainsi que sur les fils de ce dernier, leur causant des blessures graves.Le meurtrier a été arrêté par la Gendarmerie locale qui a ouvert une enquête judiciaire dans ce cadre.

Par Allal Bekkaï