Dans une pétition adressée au wali d’Oran et signée par des signataires habitant la cité Akid Lotfi, dont nous possédons une copie, ces derniers lancent un appel au chef de l’Exécutif pour la fermeture d’un salon de chicha (QG-Louange) pour la 2ème fois.
Selon nos sources, pas moins de 100 plaintes ont été déposées auprès des associations de quartier.
Les locataires dénoncent dans leurs pétitions plusieurs dépassements, dont des comportements inciviques de la part de quelques clients de ce salon.
Les nuisances sonores, et les odeurs nauséabondes qui selon les signataires peuvent être la cause de maladie respiratoires et d’allergie.
Les signataires dénoncent également le stationnement anarchique qui pénalise la fluidité de la circulation. Les habitants affirment que ce genre de salon attire des problèmes et provoque l’anarchie dans cette cité. «Ce salon est entouré par un commissariat, une poste, une salle de prière, une Maison de Jeunes, ainsi que des écoles,» peut-on lire dans la pétition.
Les habitants semblent déterminer à poursuivre leurs actions pour la fermeture de ce genre de salon, afin de préserver l’environnement et un cadre de vie sain.