Les escaliers de la rue de Nancy transformés en urinoir

Alors qu’ils se trouvent dans une rue très passante

190

Un problème envenime au quotidien, la vie des riverains et des passants de la rue de Nancy, l’utilisation par de nombreux individus des escaliers qui mènent à la Place Murat comme urinoir rendant les lieux inapprochable alors qu’ils se trouvent en plein milieu urbain.
Les odeurs nauséabondes qui se dégagent des deux rampes d’escaliers qui mènent de la Rue de Nancy vers la partie basse de la Place Murat, arrivent jusqu’aux appartements des immeubles de cette même rue, mettant les occupants de ces immeubles dans une situation vraiment inconfortable.
La situation n’est pas nouvelle et c’est tout le problème qui se pose et qui laisse perplexes les habitants et riverains de cette partie de la ville non loin du boulevard front de mer. En plus des bacs à ordures d’une saleté répugnante, vient s’ajouter le problème d’un lieu public devenu urinoir, une situation que nul n’arrive à régler alors qu’elle se trouve dans une rue des plus passantes du quartier de Miramar. La situation est encore plus choquante, que juste en face de ces escaliers, au sous-sol du jardin Port Saïd, se trouve pourtant des toilettes publiques, les rares à Oran à être fonctionnelles et entretenues et de surcroit gardés par un jeune qui s’en occupe avec jet et grandes eau, malheureusement, l’incivisme et le laisser faire, semblent l’emporter.