La troupe de la « Coopérative culturelle Atlis » de Sidi Bel-Abbès a décroché le grand prix « Si Djilali Benabdelhalim » de la 51ème édition du Festival national du théâtre amateur (FNTA), qui a pris fin, dans la nuit du mardi à mercredi, à Mostaganem.
La troupe représentant la capitale de la Meqqara avait participé à ce festival avec la pièce « Elâab » (Joue !).
Le prix de la meilleure mise en scène a été attribué à la coopérative « Théâtre Bidoun houdoud » de Boumerdes pour sa pièce « Caporal », alors que le prix du meilleur texte a été attribué à l’association « Derb El Assil » de Laghouat pour sa pièce « Aswat El Hamiche wel kanadile ».
Le jury a également décerné le prix de la meilleure scénographie à la pièce « Andi Rissala » de la troupe « Moultaka El Founoune » de Boumerdes. Les prix des meilleures interprétations féminines et masculines sont revenus respectivement à Taleb Warda (Bejaïa) et à Aïssa Fartassa et Fares Abderrahmane (Bordj Bouararidj).
Enfin, le prix spécial du jury a été remis à la troupe « Numidia » de Bordj Bouariredj pour sa pièce « Nestenaw Fel Heit ».
Cette 51ème édition du FNTA a vu la participation de 12 troupes venues de différentes régions du pays, rappelle-t-on.
Parallèlement au volet compétition, un séminaire sur le mouvement du théâtre amateur et une journée de solidarité avec le peuple palestinien, sous le slogan « la place du chahid dans le théâtre », ont été organisé au profit des festivaliers.
Les participants ont bénéficié de deux ateliers de formation, l’un dédié à l’éclairage et un autre sur la communication culturelle et la commercialisation des représentations théâtrales.