Le plasticien Abdelkader Houamel décédé à Rome, sera inhumé à El Alia

Batna

14

Le plasticien et moudjahid Abdelkader Houamel, natif de N’gaous (Batna), décédé mercredi à Rome (Italie) à l’âge de 82 ans, sera inhumé au cimetière El Alia à Alger, a déclaré samedi la famille du défunt.
L’enterrement de ce moudjahid de la Guerre de libération nationale devrait avoir lieu lundi 16 juillet, a indiqué à l’APS, Nabil Houamel, proche du défunt.
Né le 17 août 1936 à N’gaous, Abdelkader avait rejoint les maquis à l’âge de 19 ans. Sa passion pour l’art l’avait amené à s’installer en Italie et précisément à Rome au lendemain de l’Indépendance après y avoir bénéficié d’une bourse d’étude d’arts plastiques.
Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a adressé une lettre de condoléances à la famille du défunt, qu’il a qualifié de « figure artistiques talentueuse et remarquable », qui a combattu très jeune l’occupation française et a influé « sur les arts plastiques en Algérie, dans le monde arabe et en Europe ».
Abdelkader Houamel, dont le parcours artistique fut très riche, a obtenu plusieurs prix, dont celui de San Vito Romano en 1962 et fut décoré par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika de la médaille du mérite le 8 juillet 2000 à Oran, à l’occasion de la journée nationale de l’Artiste.